© ondacaracola - FOTOLIA

Préserver la planète, c'est simple, mais il suffit d'y penser. Nous avons imaginé pour vous votre journée d'éco citoyen modèle. Action !

7h : le réveil vous extirpe de vos doux songes. Place à la réalité. Au saut du lit, vous optez pour la douche qui consomme trois fois moins d'eau qu'un bain. Un petit zeste de coquetterie et vous appliquez des cosmétiques bio sur votre visage ensommeillé. Ces produits à base d'essences naturelles sont dépourvus de colorant, de solvants chimiques, d'huiles minérales pétrochimiques et ne sont pas testés sur les animaux.


© juanjo tugores - Fotolia.com

7H30 : place au petit déjeuner en famille confectionné à base de produits labellisés commerce équitable : café, muesli bio, chocolat et biscottes.

8h : il est temps de s'habiller. Un truc : enrichissez votre garde-robe des nouveautés bio et équitables inventées par des stylistes talentueux du bout du monde (salon de la mode éthique : www.ethicalfashionshow.com). Esthétique et pratique.

8h30 : vous prenez votre bicyclette et vous accompagnez vos enfants qui ont préféré prendre leur trottinette pour se rendre à l'école. En délaissant la voiture, vous contribuez à limiter les émissions de CO2, principal gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique. Bravo ! De toute façon, vu le prix de l'essence, la bicyclette ou les transports en commun sont beaucoup plus économiques que la voiture.

9h : vous arrivez au bureau. La machine à café fonctionne à plein et vos collègues ne lésinent pas sur les gobelets en plastique qui sont à portée de main. Vous allez chercher votre tasse qui vous attend sagement dans le tiroir de votre bureau. Et hop, un petit café ! Au moment de la pause déjeuner, vous veillez à éteindre soigneusement votre ordinateur et à ne pas le laisser en veille (dans la maison, les différentes "veilles" représentent 7% de la consommation de l'électricité globale !).


© gilles vallée - Fotolia.com

13h00 : quelle chance, il y a un marché près de votre bureau. Hop, vous saisissez prestement votre sac à dos. Une fois sur place, vous choisissez en priorité les fruits et légumes de saison car un fruit importé consomme entre dix et vingt fois plus de pétrole pour son transport qu'un fruit de saison acheté localement.


© Benis Arapovic - Fotolia.com

Vous en profitez aussi pour faire quelques courses au supermarché du coin. Vous évitez soigneusement les produits trop emballés et vous utilisez votre sac à dos. D'ailleurs, ce supermarché ne fournit pas de sacs plastiques recyclables comme c'est le cas dans certaines enseignes.

Autre règle : vous n'achetez jamais d'eau en bouteille car l'eau du robinet est moins polluante (pas besoin de produire des bouteilles en matière plastique, justement) et de bonne qualité. Si vous trouvez son goût désagréable, investissez dans un carafe filtrante.

Vous prenez évidemment le temps de vérifier que les produits que vous achetez sont sans OGM. Depuis le 18 avril 2004, les fabricants doivent faire figurer sur l'emballage "produit à partir de maïs, colza, soja... génétiquement modifié.

14h : retour au travail. Vous limitez vos déplacements au maximum et utilisez souvent la visioconférence. Si vous devez faire appel à des coursiers, vous choisissez de préférence des sociétés qui utilisent des vélos et qui ont pignon sur rue à Paris mais aussi à Lyon. Avant de rentrer chez vous, vous coupez le chauffage de votre bureau : inutile de gaspiller des énergies fossiles durant la nuit.

19h : retour à la maison. Votre boite aux lettres ne contient que des lettres qui vous sont destinées. Ouf, heureusement que vous avez collé un autocollant "stop à la pub". Car nous recevons près de 50kg de papier par an, ce qui signifie souvent déforestation. Et lorsqu'on sait que les arbres absorbent le CO2 que nous rejetons allègrement dans l'atmosphère, il n'y a plus à hésiter ! Cet autocollant est disponible dans certaines mairies et sur les sites internet www.fne.asso.fr ou www.clcv.org..

Vous allumez la lumière de l'entrée (toute votre maison est équipée d'ampoules basse consommation qui consomment cinq fois moins qu'une ampoule classique).

Aïe, votre panière à linge sale déborde. Vous veillez à bien remplir complètement votre machine à laver car chaque lavage consomme entre 70 et 120 litres d'eau. Evidemment, vous utilisez une lessive sans phosphate non polluante.


© Maciej Oleksy - FOTOLIA

Il est maintenant temps de préparer le dîner. Vous disposez de trois poubelles dans la cuisine car le tri sélectif, c'est devenu un réflexe et vos enfants respectent scrupuleusement la consigne, conscients de son intérêt pour l'environnement. Imaginer que votre barquette en plastique sera bientôt un banc coloré, c'est plutôt rigolo !

Ce soir, vous avez choisi de regarder un DVD. Mince, la pile de la télécommande est épuisée. Vous ne la jetez pas, vous décidez de la recharger. Après le film, vous éteignez la veilleuse du lecteur de DVD et baissez le chauffage avant d'aller vous coucher.

Bref, une journée bien remplie durant laquelle tous ces petits gestes quotidiens auront contribué à préserver un peu la planète et l'environnement !

Mais finalement, tous ces petits gestes multipliés par 365 jours/ an et par des millions d'individus, cela représente un grand pas en avant pour l'humanité !

Pascale Bonnamour

Vous parait-il facile ou difficile de faire ces gestes tous les jours ? Avez-vous l'intention de les faire ? Venez vite en discuter sur notre forum !