En réunissant au premier semestre 2010 les Etablissements Publics d'Aménagement de La Défense (EPAD) et de Seine-Arche (EPASA), l'Etat place ce vaste territoire au cœur du projet d'aménagement du Grand Paris. Ce projet urbain innovant réaffirme le positionnement stratégique international du premier quartier d'affaires européen.



_© Nathalie Pecqueur - FOTOLIA

Un pôle d'attraction économique qui offre des moyens de transports renouvelés

Il s'agit d'inventer de nouvelles mobilités pour doper l'accessibilité d'un territoire dynamique qui réunit les plus grandes entreprises françaises, les sièges sociaux internationaux, mais également les chercheurs et les étudiants. En dotant ce nouveau quartier métropolitain qui s'étend désormais "de la Seine à la Seine" d'infrastructures ferroviaires importantes et en le raccordant aux aéroports internationaux de Roissy Charles de Gaulle et d'Orly, l'Etat transforme le quartier d'affaires de l'ouest parisien en cité financière d'envergure mondiale. D'ici dix ans, La Défense sera à neuf minutes seulement de la gare du nord par le RER E (Eole) et le futur "super métro" du Grand Paris devrait relier directement le quartier d'affaires aux aéroports d'Orly et Roissy. Les transports en commun existants vont par ailleurs être renforcés et modernisés très rapidement.

Un quartier métropolitain érigé en modèle du développement durable

Ce nouveau quartier métropolitain s'affirme dans l'axe historique de la Seine conçu par Le Nôtre. Il rejoint les bords de Seine à Nanterre avec la naissance de l'éco quartier Hoche. Ce projet qui va déployer d'ici 2012 650 logements le long du parc écologique du Chemin de l'île, a reçu le 1er prix du Grand Prix de l’environnement 2009 dans la catégorie urbanisme, patrimoine et développement durable. Le visage de ce territoire de l'Ouest parisien va être totalement remodelé mais la démarche écologique reste une constante : dix-neuf programmes majeurs conformes aux normes de très haute qualité environnementale seront réalisés d'ici 2020. L’Etablissement public d’aménagement de la Défense a reçu par ailleurs une mention spéciale du jury du Grand prix de l’environnement 2009 dans la catégorie énergie, qualité environnementale des constructions pour l’étude qu’il a mené sur la consommation énergétique du quartier d’affaires.



© RAMON CAMI - Fotolia.com.jpg

Un dynamisme associant bureaux, espaces publics et lieux d'habitation agréables à vivre

L'enjeu de ce nouveau territoire qui s'étend de la Seine à la Seine est d'assurer une mixité urbaine, source de dynamisme et d'épanouissement personnel pour les habitants et les salariés. Les espaces publics sont repensés en tant que véritables respirations naturelles et constituent un trait d'union fédérateur entre le quartier d'affaires de La Défense et les communes voisines. Les circulations douces sont valorisées et le boulevard circulaire réaménagé pour en faire un lieu humanisé et paisible. De plus, 400 000 m2 de logements vont prochainement sortir de terre à La Défense et à Seine-Arche, contribuant ainsi au potentiel de créativité économique et culturel d'un projet urbain ambitieux qui concerne déjà 367 000 habitants. Des parcs paysagers et de nouvelles places publiques vont renforcer la qualité de vie de ce nouveau territoire de l'ouest parisien.


copyright Pascale Bonnamour



Le lieu de l'audace architecturale

Porte flambeau du développement durable et de la vigueur créatrice française, ce nouveau pôle d'attraction économique nous plonge dans le troisième millénaire. Dans les décennies à venir, 300 000 m2 de bureaux neufs vont émerger à La Défense et 217 000 m2 à Seine-Arche. Une quinzaine de tours obsolètes du quartier d'affaires vont être démolies et remplacées par de nouvelles constructions ambitieuses, alliant parfaitement modernité technologique et puissance esthétique.

Relier ce nouveau quartier métropolitain à la planète

La vitrine du dynamisme économique français est naturellement ouverte au monde et s'inscrit dans une logique d'aménagement durable. La Défense conduit le Réseau international des quartiers d'affaires (Sustainable Network) qu'elle a initié en 2008. Pékin, Cape Town, Montréal, Moscou, Liverpool ou encore Séville : les quartiers d'affaires s'associent pour progresser vers un développement responsable. Par conséquent, le moteur de l'économie française va continuer de renforcer son pôle d'attractivité mondial et s'affirmer comme un lieu de bien-être pour ses habitants et les salariés d'entreprises multiculturelles.

Pascale Bonnamour

Rédactrice en chef de pourmaplanete.com