Les énergies fossiles, en particulier, le gaz naturel, le charbon et le pétrole sont les hydrocarbures les plus polluants recourus par les foyers. À une époque où la protection de l’environnement est au centre de préoccupation du monde, opter pour les énergies propres s’avère une excellente alternative. Les filières renouvelables ont pour visée de réduire la pollution atmosphérique et les gaz à effet de serre.
L’humanité d’aujourd’hui s’oriente progressivement à l’adoption de l’énergie renouvelable. La notion de « renouvelable » désigne une ressource d’énergie inépuisable en quantité importante à l’échelle humaine. Il répertorie cinq (5) catégories d’énergie renouvelable, le solaire, l’éolienne, la biomasse, l’hydraulique et la géothermie. Chacune de ces sources énergétiques inépuisables revêt des privilèges typiques.

L’énergie solaire, une option énergétique plus économique

L’énergie solaire revêt une multitude de privilèges. Outre son aspect respectueux de l’environnement, elle propose une grosse économie sur la facture énergétique du fournisseur d’électricité. Une telle ressource est en mesure d’approvisionner de l’électricité par le moyen des panneaux solaires. C’est une solution d’énergie plus pratique pour alimenter la chaudière, le système de chauffage, et tous les appareils électroménagers. Le montage et la configuration de panneau solaire photovoltaïque ne requièrent que très peu d’entretien. Conçu pour résister aux intempéries, le panneau solaire montre son utilité sur plusieurs années. La possibilité de revente de l’électricité est un investissement envisageable avec l’utilisation de panneau solaire.

L’énergie éolienne, une solution d’électricité pas chère

L’énergie éolienne est une source d’électricité obtenue issue de la force du vent. Rentable qu’elle soit, l’énergie éolienne permet d’alléger la facture d’électricité de toutes les fins du mois. Les électricités sont fournies et produites par le moyen des moulins. L’éolien se compose de trois pales installées au bout d’un mât. Le vent entraîne la rotation des pales et produit de l’énergie mécanique.

De la bioénergie avec la biomasse

La biomasse est une énergie renouvelable issue de la combustion de matière organique animale et végétale et dégage de l’énergie sous forme d’une chaleur. On distingue deux (2) catégories de biomasses, l’humide et la sèche.
La biomasse humide est obtenue de deux (2) solutions que sont le compost de plante et le fumier. Ici, on parle principalement de biogaz. Le compost est le recyclage de déchets végétaux issus des rebuts du jardinage, les déchets de cuisine, les boues sanitaires, les déchets agroalimentaires, etc. Certaines plantes comme les cacahuètes, les cannes à sucres ou encore la betterave est en mesure de produire de biocarburant. Le fumier est une forme de biomasse humide obtenue par le mélange de la litière avec des excréments d’animaux.
La biomasse sèche est obtenue par la combustion de chaudière. On parle de l’énergie-bois.

L’hydraulique au service de l’énergie renouvelable

Une énergie obtenue de la centrale hydroélectrique, l’hydraulique fournit de l’électricité par la force de l’eau. Sa production est conditionnée par la force de l’eau issue des rivières et des fleuves. Une centrale hydroélectrique se compose essentiellement de trois (3) éléments,
• Le barrage ou dam, qui a pour fonction de stocker l’eau
• La centrale, qui produit de l’énergie
• Les lignes électriques qui transportent l’énergie électrique fournie

La géothermie, l’énergie respectueuse de l’environnement

À l’échelle du globe terrestre, la géothermie désigne une ressource d’énergie puisée dans les réserves souterraines. Une énergie propre, la source énergétique est obtenue issue d’une réserve d’eau chaude sous la terre. La géothermie est une ressource d’énergie inépuisable. L’approvisionnement de la réserve souterraine est renouvelé et réapprovisionné par le ruissellement naturel.