Regroupant un certain nombre de travaux, la rénovation basse énergie consiste à diminuer la consommation électrique d’un bâtiment. Outre le chauffage, l’isolation devrait aussi être revue. Voici quelques bonnes raisons de la réaliser.

La rénovation basse énergie permet d’économiser de l’argent

Grâce à la rénovation, votre maison deviendra plus économe en énergie. La révision de l’isolation permet de réduire la consommation d’électricité ou de gaz. Si en même temps vous mettez à niveau le système de chauffage central, alors vos dépenses énergétiques vont baisser significativement. En plus de votre portefeuille, la planète entière et les futures générations vous remercieront également pour les actions que vous faites en leur faveur. Une maison de basse consommation énergétique dégage le minimum de gaz à effet de serre. C’est une raison supplémentaire d’entamer la transition.

Le bâtiment prend de la valeur après les travaux

Une maison dont le chauffage fonctionne à merveille plaira aux potentiels acheteurs. Les locataires apprécient également que le bâtiment ne demande que peu d’énergie pour le chauffage. Cela aura une influence positive sur le confort des occupants, mais également sur leur économie. Les dépenses énergétiques baisseront de 45 à 60kWh/m² par an. Avant la rénovation, la consommation avoisine les 60kWh/m² par an. Quoi qu’il en soit, la maison gagnera en valeur commerciale. Les propriétaires disposent d’un argument de plus pour vendre à bon prix.

L’allègement fiscal et les autres avantages de l’initiative

En France, les travaux entrepris dans le cadre de la transition énergétique sont éligibles aux différentes aides. Les collectivités locales, mais également l’administration fiscale, accordent leur soutien sous forme de baisse d’impôt. Les fournisseurs de matériel de construction participent également aux efforts en proposant des produits exonérés de certaines taxes. La rentabilité sera au rendez-vous d’autant plus qu’un bâtiment économe en énergie demande un modèle de chauffage central dont le coût reste relativement faible.