Traduite avec le terme courant de diversité biologique, la biodiversité est une notion qui revient souvent quand on parle d’écologie et d’environnement. Depuis la fin des années 80, de multiples biologistes, botanistes et entomologistes ont redoublé d’efforts pour expliquer et démontrer l’enjeu capital de la variété de vie sur la pérennité de notre planète. Découvrez dans cet article tous ce que vous devez savoir sur la biodiversité.

Définition de la biodiversité

Le terme biodiversité est apparu pour la première fois en 1986. Et cela, grâce au résultat de la combinaison du mot biologie et diversité. Il désigne de ce fait, la grande variété de tous les êtres qui existent sur la planète. De nombreuses personnes utilisent également ce terme pour désigner la richesse naturelle d’un milieu donné. Les spécialistes ont établi une classification de cette diversité biologique et ont abouti à trois classes d’être vivants selon le niveau, à savoir, la biodiversité éco systémique, la biodiversité spécifique et la biodiversité génétique.

Zoom sur la biodiversité éco systémique

Ce niveau de la biodiversité représente la variété entre les différents constituants de l’écosystème. Il comprend ainsi la biocénose, ensembles d’êtres vivants et leur biotope, c’est-à-dire, le milieu dans lequel ils vivent. À ce stade, il existe une forte interaction entre tous les composants. De ce fait, les actions des uns ont des impacts sur les autres, et vice versa. En gros, toutes les espèces, animaux, végétaux ou micro organiques, qui existent sur la planète sont interdépendantes.

La biodiversité spécifique et génétique

La biodiversité spécifique, quant à elle, désigne la diversité de toutes les espèces vivantes existant sur cette terre. Elle est particulièrement imposante au niveau des jungles des forêts tropicales, des mers et des récifs coralliens. De nombreux scientifiques tentent de recenser le nombre précis de la variété des vies présentes sur cette terre, mais ils ne peuvent qu’établir une estimation. En effet, à part la difficulté de l’accès au biotope de certaines espèces comme celles qui vivent au plus profond des mers, on découvre plus de 200 nouvelles variétés chaque année. En 2016, on a réussi à évaluer 6,5 millions de formes de vie terrestre et 2,2 millions, dans le monde marin. Par ailleurs, une espèce se subdivise encore en genre, famille et sous-famille, ce qui nous amène à la notion de biodiversité génétique. Elle désigne les variétés génétiques présentes au sein d’une espèce donnée.

Le rôle de la biodiversité et les menaces qui pèsent sur elle

Comme évoqué plus haut, les différents éléments qui constituent l’écosystème sont interdépendants. Ainsi, plus les espèces sont variées, plus cette interaction se trouve avantageuse. À l’échelle humaine, la biodiversité joue un rôle important dans le système alimentaire. La nourriture que nous mangeons, tout comme l’eau que nous buvons est, en effet, le résultat d’un long parcours durant lequel d’innombrables variétés d’êtres vivants ont chacun participé de leur part pour le développement et l’évolution écologique. La diversité biologique des plantes participe également à l’élaboration de nos médicaments. Malheureusement, malgré l’intérêt majeur que nous apporte cette vaste variété de vie, la plupart de nos actions au quotidien concourent à la détruire petit à petit. Quand nous déboisons les forêts, construisons de grands barrages hydrauliques, polluons l’air, le sol, ou l’eau, nous portons atteinte au biotope de multiples êtres vivants, y compris le nôtre.