Les insectes, qu’ils soient volants ou non, sont très gênants. Parfois, ils piquent les gens et transmettent des maladies. Pour venir à bout de ces nuisibles, vous pouvez utiliser des pièges. Trois critères sont à prendre à considération pour choisir le bon piège à insectes.

Les différents types de pièges à insectes

D’abord, vous devez prendre connaissance des différentes catégories de pièges à insectes qui existent sur le marché. On utilise souvent des pièges par système d’attraction : il faut attirer les insectes par du liquide, de la couleur ou de la phéromone. Dans la catégorie des pièges chimiques par exemple, vous pouvez trouver le papier tue-mouche : il comporte un ruban gluant pour attirer les insectes. Ils restent collés sur ce papier sans pouvoir se décoller. Puis, il y a les pièges électroniques qui envoient des lumières UV en direction des insectes. Ces derniers sont désorientés et finissent par tomber dans le piège et se font électrocuter.

Quels sont les insectes à piéger ?

Si vous voulez utiliser des pièges à insectes pour tuer des guêpes, des fourmis, etc., sachez que tous les pièges ne se valent pas, car leur efficacité dépend en grande partie du type d’insecte visé. Si vous souhaitez éliminer des insectes volants comme les guêpes et les coléoptères, vous pouvez utiliser un piège par système d’attraction naturel. Par exemple, achetez des bouteilles remplies de liquide odorant pour attirer les insectes et les laisser s’y noyer.
Utilisez plutôt un piège à phéromone pour éliminer les papillons et les mites. Si vous souhaitez vous attaquer aux fourmis, misez sur les pièges à appâts. Ces derniers permettent de tuer les fourmis et d’atteindre le nid tout entier.

Quel type d’appât choisir ?

Le choix de l’appât est très important, car de lui dépend l’efficacité du piège. Pour les attirer facilement, l’appât doit être adapté à chaque type d’insectes. Par exemple, les coléoptères et les guêpes sont plutôt attirés par les fruits alors que les mites sont captivées par les phéromones.