Les industries produisent des déchets dangereux présentant à la fois un risque pour l’environnement et les humains. Ils sont de divers ordres : liquides, vrac, conditionnés ou solides. Heureusement, il existe des entreprises spécialisées dans la collecte, le recyclage et la gestion de déchets dangereux.

Rôles d’une entreprise professionnelle en gestion de déchets dangereux

Ce type d’entreprise se charge des opérations de collecte, de transport, de tri, de valorisation et d’élimination de déchets industriels. Sont considérés comme dangereux, les déchets sensibilisants, mutagènes, infectieux, toxiques, irritants, inflammables et explosifs. Une entreprise spécialisée en gestion de déchets dangereux assure le traitement du matériel informatique, de l’huile, des peintures, des aérosols, des solvants, des produits chimiques, des combustibles, des batteries, etc. Si vous recherchez une entreprise spécialisée dans ce domaine pour gérer vos déchets d’entreprise, rendez-vous sur https://www.cycladis.com/collecte-dechets-recyclage.php.Tous les déchets dangereux sont traités par l’entreprise dans le respect des normes en vigueur.

Une entreprise équipée

Bien équipée, l’entreprise de gestion de déchets dangereux utilise une plateforme de tri autorisée et des solutions logistiques. Elle sélectionne les déchets dangereux, les élimine et assure leur orientation vers les filières de recyclage. Pour ce faire, elle réalise un tri à la source, ou tri primaire, avec la collecte interne, la fourniture de conditionnement et l’étiquetage.

Puis, elle continue avec le transit, le waste flow et les dossiers export. Enfin, l’entreprise effectue le regroupement, le reconditionnement, la préparation physico-chimique ainsi que la flegmatisation des déchets instables.

Une entreprise réglementée

L’entreprise de gestion de déchets dangereux prend en main le système depuis le schéma logistique jusqu’à la gestion des permis transfrontaliers. Le traitement est encadré sur le plan réglementaire avec des contraintes propres pour chaque secteur. Cela, afin d’éviter la contamination et la pollution. Chaque déchet est valorisé. Tel est le cas des huiles usagées, utilisées ou régénérées dans la cimenterie en valorisation énergétique. Les aérosols dépollués fournissent du plastique, de l’acier et de l’aluminium. De même, les batteries sont vidées et dépolluées du plomb. Ce dernier est recyclé et fondu. Le plastique de la batterie est lavé et broyé pour devenir une nouvelle matière première.