Dans beaucoup d’endroits dans le monde, le climat normal n’existe plus depuis longtemps. Ceux qui habitent ces régions sont tous convaincus que le temps est devenu fou, comme s’il a perdu la raison parce que rien ne va plus.

Le temps est devenu fou

La période hivernale devient trop longue ou parfois survient très tard et timidement, et quelquefois, les étés deviennent trop chauds, trop longs ou trop courts, bref, plus personne ne s’y retrouve. Et ce dérèglement entraîne toutes sortes de conséquences, notamment sur la santé, surtout des plus fragiles comme les bébés, les enfants et les personnes âgées. Côté sport et divertissement par exemple, dans les stations de ski, il arrive qu’il neige trop peu durant la période dite « normale » de la saison. C’est dans ce contexte que beaucoup sont de plus en plus conscients qu’il faut composer avec l’écologie. Mais qu’est-ce que l’écologie en réalité ? Il s’agit d’une science qui a pour étude les relations entre les plantes, les animaux et leur environnement.

L’homme est le premier responsable

Qu’on se le dise une bonne fois pour toutes, le premier responsable de cette situation qu’est le dérèglement climatique, c’est l’homme. C’est l’action de l’homme depuis trop d’années, à chaque seconde de vie, qui a fini par rendre le temps aussi fou. Il est vrai que ce qui compose la nature, il y a aussi les animaux, les végétaux et les minéraux, mais c’est l’homme qui influe le plus sur elle en la dégradant, en n’en montrant aucun ou si peu de respect dans ses agissements de tous les jours. Les actions les plus graves commises par l’homme contre la nature, ce sont les innombrables industries qui émettent des gaz à effet de serre qui ont fini par entamer la couche d’ozone.